La plongée sous-marine est une activité qui fait rêver et attire beaucoup de monde chaque année. Malheureusement il y a aussi de nombreuses personnes qui subissent des accidents ORL après la pratique de cette activité. Ils sont généralement dû à un manque de préparation avant la plongée ou un non-respect des consignes données par les moniteurs.

Que se passe-t-il quand on plonge ?

Lorsqu’un plongeur s’immerge sous l’eau, ses oreilles subissent une pression qui s’accroît selon la profondeur de l’eau. Il est probable de ressentir une gêne voire même une douleur. En effet de l’air comprimé va être stocké dans l’oreille du plongeur qui va au fur et à mesure de la descente avoir le tympan qui va se déformer. Si la descente est trop rapide la déformation sera rapide et violente d’où la douleur.

Quand on ressent ces effets il est conseillé de réaliser la manœuvre de Valsalva.

La méthode de Valsalva ou “d’équilibrage des pressions” 

L’objectif est d’envoyer lentement et progressivement de l’air vers les trompes d’Eustache. En pratique, Il faut se pincer le nez et souffler doucement en continu, bouche fermée (comme si vous vouliez vous moucher). Ce geste va alors forcer l’ouverture de la trompe d’Eustache et de l’air va pouvoir passer dans l’oreille moyenne, ce qui permet ainsi d’égaliser les pressions. Un petit claquement dans vos oreilles vous indiquera que les tympans ont été correctement rééquilibrés, c’est-à-dire qu’ils ne sont plus bombés vers l’intérieur.

Contre – indication :

Si vous souffrez d’un rhume, d’une sinusite ou encore d’une rhinopharyngite il est fortement déconseillé de pratiquer de la plongée sous-marine. En effet, les Trompes d’Eustache qui sont probablement bouchées à causes de votre maladie ne vont pas pouvoir réguler la pression dans vos oreilles. Ce qui pourrait entraîner un accident ORL et avoir de graves conséquences sur votre audition.

Les différents types de risques liés à la pratique de plongée :

Nous allons vous présenter les différents accidents ORL possible liée à la pratique de la plongée, du moins grave à celui qui cause le plus de dégâts.

  • Vertiges : C’est un phénomène très fréquent, surtout lors de la remontée. L’organe de l’équilibre (les deux trompes d’Eustache) sont alors déséquilibrés, il est recommandé d’attendre que la pression se régule naturellement.
  • Otite infectieuse : Cette infectieuse est aussi assez fréquente et pas seulement dans le cadre de la plongée. De l’eau va se stocker dans le conduit auditif et apporter des bactéries qui déclencheront l’infection. Nous vous recommandons donc de vous rincez les oreilles à l’eau claire après chaque plongée.
  • Otite barotraumatique : Elle est causée par une manœuvre de Valsalva mal faite ou répété trop de fois. Le fait d’une dépression trop forte qui va gonfler le tympan et toucher la trompe d’Eustache.
  • Perforation du tympan : Ce phénomène est causé par une pression trop importante et trop rapide, si l’on plonge très profond et très vite par exemple. Ce risque est un des plus douloureux car il cause des acouphènes, saignements et fortes douleurs.
  • Barotraumatisme de l’oreille interne : C’est une blessure qui survient lorsque l’on effectue beaucoup trop rapidement la manœuvre de Valsalva. Elle provoque une interruption du fonctionnement de l’oreille moyenne qui peut aller jusqu’à affecter l’oreille interne.

Les symptômes les plus fréquents d’un accident ORL lié à la plongée :

Voici une liste non exhaustive des symptômes dont vous pourriez souffrir après un accident de plongée :

  • Sensation d’oreille bouchée, d’eau dans les oreilles.
  • Ou encore une sensation de vertiges.

Dans les symptômes un peu plus importants et gênants on peut identifier :

  • Des bourdonnements ou sifflements d’oreilles
  • Des douleurs anormales aux oreilles
  • Des saignements du conduit auditif.

 

Dans tous les cas, si vous ressentez la moindre gène suite une séance de plongée, consultez un médecin ORL dans les meilleurs délais.

Les Audioprothésistes Sensation Auditive

5e6ac6f7155a8cf5a95bd6c73798442e555555555555555555555555